Rechercher

L'école à la maison : jour 45


Et puis un jour, il a fallu faire l'école à la maison.

Et après quelques heures de classe seulement, quel parent n'a pas tiré son chapeau à tous les professeurs et instituteurs de la terre ?

Parce qu'enseigner c'est se réinventer en permanence, pour ne pas lasser, pour ne pas endormir une classe qui n'attend qu'une chose : la prochaine récréation !

Une classe qu'il faut sans cesse solliciter pour l'intéresser...

Mais faire preuve d'imagination, de pédagogie, de patience, de compréhension quand on est ni professeur, ni instituteur et qui plus est parent en télétravail, cela relève d'un vrai challenge surtout au 45ème jour d'école à la maison.


Alors voici quelques idées pour vous réinventer.


Le MIND - MAPPING


"J'apprends ma leçon. Je place un mot clé au centre d'une feuille. Je fais des ramifications comme si je dessinais un arbre et j'inscris sur chacune d'elle une idée qui correspond à ce mot et donc à ma leçon. J'utilise des couleurs. J'apprends en dessinant".


Cette façon d'apprendre très ludique et structurante permet de faire un point sur ses connaissances de manière plus détendue quand les heures de travail deviennent trop longues.


Le DEFI-MEMOIRE


Votre enfant doit apprendre une leçon.

Ecrivez lui sur une feuille une vingtaine de mots clés ou/et des dates en fonction de la leçon.

Faites lui lire afin qu'il mémorise la liste et qu'il "connecte" ces mots avec la leçon qu'il aura lue.

Et demandez lui de vous faire un résumé de ce qu'il a retenu.


LES PROFILS DE COMPREHENSION


Parce que dans ces temps où il faut faire preuve de grande patience et de pédagogie, essayez de vous adapter au profil de votre enfant pour une meilleure efficacité.

Est-il visuel ?

Est-il auditif ?

Est-il kinesthésique ?

Vous n'êtes pas coach scolaire et n'êtes donc pas en mesure de réaliser les tests qui vous permettraient d'en savoir plus sur le profil de votre enfant. Certes ! Mais vous le connaissez mieux que quiconque et avez donc forcément de nombreux éléments de réponse.


Il est visuel

Utilisez le mind-mapping, faites le écrire pour retenir une leçon, faites lui utiliser des couleurs, soulignez ce qu'il doit apprendre d'essentiel, dessinez, faites lui faire des schémas, des fiches.


Il est auditif

Faites le lire à haute voix, faites le jouer au professeur qui raconte son cours, faites le réciter sur un air de chanson qu'il affectionne.


Il est kinesthésique

Laissez le apprendre et réciter en marchant, faites lui faire des pauses régulières, faites lui inventer des gestes qu'il va associer à des idées ou à des mots. Le mind-map est aussi très efficace chez les profils kinesthésiques.


Ces quelques lignes n'ont pas la prétention de donner ici les clés d'un coaching scolaire qui se réalise en une dizaine de séances d'une heure ....


Mais en cette période de confinement où chaque parent doit participer plus que jamais aux apprentissages de leur(s) enfant(s), ces quelques idées vous permettront peut être d'aborder ces nombreux jours d'école à venir à la maison avec un peu de décontraction..


Ecoutez votre enfant, rassurez le, soyez vigilant sur son rythme d'écolier à la maison. ce ne sont pas les vacances, la rigueur est de mise mais les pauses essentielles dans une atmosphère parfois anxiogène et électrique.


Plus votre enfant gardera son rythme d'écolier (on se couche tôt, on se lève tôt, on supprime les écrans) plus il saura faire preuve de persévérance et d'attention dans cette période inédite.


Et n'oubliez pas :

"L'homme de génie se révèlera toujours en dehors des écoles" (H. de Balzac).







98 vues